Agadir: fin de cavale pour “Escobar”!

C’est à Agadir que des agents de la Direction générale de la surveillance du territoire (DST) sont parvenus à mettre fin à la cavale d’un dangereux criminel.
Celui-ci, surnommé “Escobar”, était l’objet de nombreux avis de recherche de la gendarmerie royale et de la sûreté nationale. A la tête d’un réseau de trafic de drogue, il est également accusé, avec ses complices, de tendre des guet-apens à d’autres trafiquants et d’être impliqué dans des crimes de sang.
Selon des sources fiables de Le Site info, cet l’individu, âgé de quelque 30 ans et originaire des provinces du sud, a été alpagué dans une clinique privée d’Agadir. Et c’est pendant qu’il rendait visite à l’un de ses proches hospitalisé que les agents de la DST, en étroite collaboration avec la police de la ville la police, ont réussi à l’interpeller. Par la suite, le parquet général compétent a ordonné sa détention provisoire au centre juridique de la gendarmerie royale de Tiznit.
Cette interpellation est intervenue, selon les mêmes sources, après des enquêtes minutieuses concernant plusieurs opérations de trafic ayant eu lieu dans des régions montagneuses de la province de Tiznit. Certaines desdites opération avaient connu des affrontements entre trafiquants avec échanges de coups de feu. De même que le surnommé “Escobar” a été évoqué à maintes reprises par des trafiquants interpellés au courant de ces derniers mois.
Larbi Alaoui

Suggestions d’articles

Martil: la mère de trois enfants meurt d’une overdose

Le suspect, un entrepreneur, a été entendu par la police avant d’être placé à la prison locale de Tétouan.