Agadir: Des « justiciers autoproclamés » font leur loi à la plage

Décidément, certains continuent à imposer leurs lois, rétrogrades et obscurantistes, et à sévir  violemment, au détriment de la loi du Royaume et de la sécurité des paisibles citoyens. La rue  n’échappe pas aux vils agissements de ces « justiciers du dimanche » qui veulent appliquer la loi divine.

Nos plages non plus n’échappent pas à la folle et injuste entreprise de ces individus et sont gangrenées par ces énergumènes qui terrorisent les estivants, voire les agressent sauvagement. Le dernier exemple en date est relaté par le quotidien arabophone Assabah, dans son édition de mardi 15 août. Et l’agression caractérisée s’est déroulée à la plage Aglou, l’une des plus renommées de la région d’Agadir, sur les plans national et international.

Les victimes sont des jeunes estivants d’Agadir, deux jeunes filles et leurs compagnons, qui souffrent tous de fractures graves et de diverses d’ecchymoses. Leur tort? Boire un verre, loin des yeux, à la plage Sidi Moussa, cachés derrière un rocher, révèle Assabah. Mal leur en prit car les yeux des  » juges de la rue » voient tout. Omniprésente et ayant le don d’ubiquité, la brigade armée de bâtons, constituée par des individus, tous originaires du douar Zaouit Sidi Ouakak Ben Zelloun ne pouvait que sévir contre ces jeunes gens. Ceux-ci étant considérés par les « justiciers de la plage » comme débauchés et enfreignant la loi divine.

La loi des hommes, elle, n’a pas voulu laisser leur vile agression impunie. Et c’est ainsi qu’ils n’ont pas tardé à être interpellés, après que des témoins ont donné leur signalement à qui de droit. Après leur garde à vue, les présumés coupables et « juges de la rue »  goûtent à la détention provisoire en attendant de répondre de leurs actes devant la justice.

Ces défenseurs des bonnes moeurs, ces pourvoyeurs de la débauche et de la prostitution, et leurs acolytes harceleurs de femmes, contribuent grandement à ternir l’image du Royaume. Et ce n’est pas demain la veille que le blason touristique et sécuritaire de notre pays retrouvera son lustre et sera redoré.

Larbi Alaoui

LIRE AUSSI: Témoignage choc de la mère de la fille agressée par les « justiciers » du Ramadan (VIDEO)

LIRE AUSSI: Libertés individuelles: des « justiciers » refont surface pendant le Ramadan

LIRE AUSSI: Quand les habitants de Oulad Teïma se font justice eux-mêmes

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page