Affaire Zouhair Chorfi: les cliniques privées font marche arrière

Suite à l’intervention de nombreuses personnes très préoccupées par la situation que vit le corps médical, l’Association Nationale des Cliniques Privées a finalement décidé d’annuler ses poursuites judiciaires à l’encontre de Zouhair Chorfi, apprend Le Site info de source sûre.

Rappelons que le secrétaire général du ministère de l’Economie et des finances avait vivement critiqué, lors des Assises de la Fiscalité, organisées à Skhirat, les 3 et 4 mai, le système de santé privé au Maroc. Zouhair Chorfi, scandalisé et indigné, avait pointé du doigt les cliniques privées en les accusant de malversations et de corruption au détriment aussi bien de leurs patients que de l’Etat.

Cette diatribe des plus virulentes du secrétaire général du ministère de l’Economie et des finances, a été fortement applaudie par la salle. En revanche, l’ANCP (Association Nationale des Cliniques Privées) avait décidé de porter plainte pour diffamation. Mais entre temps, une pétition a été lancée sur la Toile pour défendre Zouhair Chorfi qui a reçu de nombreux soutiens, dont des avocats de renom. C’est peut-être face à cette levée de boucliers que l’ANCP a fait machine arrière, ou peut-être pour apaiser les tensions et passer à autre chose. Un communiqué de l’ANCP sera incessamment publié afin d’éclaircir la décision des cliniques privées.

H.B.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le Maroc va recevoir une nouvelle aide financière de l’Espagne

Le gouvernement espagnol en fonction, réuni ce vendredi en Conseil des ministres, a approuvé l'octroi d'un montant de 32,2 millions d'euros pour aider le Maroc dans ses efforts visant à contrôler l'immigration irrégulière.