Affaire « Sourate Al whisky »: une association entre en jeu

Le Forum de la modernité et de la démocratie a annoncé suivre avec grand intérêt le débat suscité par l’affaire de la lourde peine de prison dont a écopé une jeune Maroco-italienne, accusée d’avoir porter « atteinte à la religion musulmane, via des posts publiés et partagés sur les réseaux sociaux ».

Dans un communiqué dont Le Site info détient copie, le Forum de la modernité et de la démocratie a exprimé sa grande indignation concernant la lourd verdict prononcé par le Tribunal de première instance de Marrakech contre cette jeune étudiante universitaire. Un verdict très sévère semblant avoir complètement ignoré les graves conséquences sur les études de la jeune Maroco-italienne, en particulier, et sur son avenir et sa vie, en général, a-t-on tenu à alerter.

De même que le communiqué dudit Forum, association politique créée par de jeunes activistes en septembre 2016, souligne que le renforcement des relations de tolérance entre les religions passe nécessairement par le respect des convictions de l’autre, et non par le recours aux dispositions judiciaires et leurs résolutions et condamnations répressives. Ce qui dessert énormément l’image que veut se donner le Maroc en matière de droits de l’Homme et de libertés individuelles.

Le Forum de la modernité et de la démocratie préconise également le recours à une approche juridique alternative, à même de concilier les convictions religieuses de la grande majorité de la population marocaine et la permission pour tout un chacun d’exprimer ses avis et d’émettre des critiques qu’il juge constructives. Et ce, dans le cadre du principe de la liberté d’opinion, au lieu et place du recours aux décisions répressives.

Pour rappel, le Tribunal de première instance de Marrakech a condamné, mardi dernier, la jeune Marocaine, née en Italie et ayant la nationalité italienne, à une peine d’emprisonnement ferme de trois ans et demi, assortie d’une amende de 50.000 DH.

Interpellée dès son arrivée à l’aéroport de Rabat-Salé et transférée à Marrakech où réside sa famille, la Maroco-italienne, à l’encontre de qui un avis de recherche avait été émis, est accusée d’avoir publié, sur sa page Facebook, en 2019, un post intitulée « Sourate du whisky », parodiant les trois versets de la 118ème Sourate du Coran « Al Kawthar » (L’Abondance).

De son côté, la mise en cause a nié les faits qui se sont produits il y a deux ans, a précisé ne pas être l’auteure de cette dénaturalisation parodique des trois versets et a souligné qu’il s’agit d’une autre personne qui a partagé ce pastiche cornique sur son mur, selon le président de la section Marrakech-Section Ménara de l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH), Omar Arbib.

Larbi Alaoui

Séisme en Turquie: les dernières nouvelles de Younès Belhanda et Ayoub El Kaabi






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page