Affaire Pegasus: cité dans la liste, Isaac Charia s’insurge

Les rumeurs sans nul fondement, concernant le pseudo espionnage de personnalités marocaines et étrangères, via le logiciel Pegasus, continuent à être colportées ça et là.

Le Royaume, à l’instar de la Hongrie, a catégoriquement et officiellement démenti les accusations mensongères portés contre lui, dans cette affaire Pegasus, nourris sciemment par de nombreux médias étrangers, dont ceux du voisin de l’Est.

Dans le même cadre, le coordinateur du Parti Marocain Libéral (PML) a également tenu à démentir que son portable ait été espionné, d’après ce que prétend une liste publiée par le quotidien hexagonal « Le Monde », dans son dernier numéro. Aussi, Isaac Charia, via sa page officielle Facebook, se dit-il fortement étonné de voir son nom figurer parmi ceux des personnalités supposés être victimes d’espionnage de leurs téléphones par l’intermédiaire du logiciel « Pegasus ».

Balayant d’un revers de main la présence de son nom dans cette liste du journal français, le coordinateur du PML a tenu à préciser: « Si la déontologie et l’éthique devaient prévaloir dans les investigations et les enquêtes journalistiques, et même judiciaires, la personne visée devrait être prévenue et son téléphone portable soumis à une analyse, dans le cadre d’expertise informatique ». Tout en soulignant que, dans son cas, il assure à l’opinion publique nationale et internationale que les initiateurs et instigateurs de ces informations et de ces articles n’ont pas pris la peine de le mettre au courant, de le contacter, avant d’utiliser et de publier ses données personnelles au sein de n’importe quel média ou autre support médiatique. De même, poursuit-il, son téléphone portable n’a été soumis à nulle sorte d’analyse et d’expertise informatiques!

Par conséquent, Isaac Charia compte avoir recours à toutes les procédures juridiques, nationales et internationales, afin de faire éclater la vérité à ce sujet.

Larbi Alaoui


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page