Affaire Merdas: premières auditions des présumés assassins du député

Un mois jour pour jour après l’assassinat du député UC, Abdellatif Merdas, le juge d’instruction de la Cour d’appel de Casablanca a entamé, jeudi 6 avril, les procédures d’audition de la veuve du député et de son amant Hicham Mouchtari. Lors de cette séance d’audition, la veuve a effectué une volte-face spectaculaire en niant en bloc toute implication dans la préparation ou le déroulement de l’assassinat de son mari. Cette dame, qui paraissait affaiblie et attristée, d’après des témoins qui l’ont aperçue à l’entrée du tribunal, a tout collé sur le dos de son amant, précisant qu’au moment de l’assassinat, elle était en visite chez sa mère souffrante.

Pour sa part, Hicham Mouchtari a adopté la stratégie du silence et n’a répondu à aucune question du juge. Accusé d’homicide volontaire avec préméditation, constitution d’une bande criminelle, le prévenu a pourtant effectué à la lettre la reconstitution du crime devant le domicile de la victime.

L’audition concerna également sa soeur incarcérée à la prison de Oukacha sous l’accusation de complicité de meurtre.

A rappeler que la veuve Merdas a été rendue suspecte de complicité de meurtre grâce au décryptage des appels téléphoniques effectués vers les numéros de Hicham Mouchtari et de sa soeur, juste après l’assassinat. Et quelques jours à peine après le drame, elle s’est empressée de faire le tour des notaires pour s’assurer des biens que lui a légués le défunt.

L’assassinat a eu lieu le 7 mars dernier à l’aide d’un fusil de chasse d’où ont été tirées trois balles chevrotines ayant atteint la victime à la tête.

E.F.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page