Affaire Merdas: l’avenir incertain des enfants du député assassiné

Le député Merdas sur les bancs du parlement (DR)

Entre un père assassiné et une mère  interpellée pour complicité de meurtre, les deux enfants de cette famille, qui était jusqu’ici ordinaire, vont devoir affronter les affres de la vie. Trop jeunes pour pouvoir se prendre en charge, c’est leur tante maternelle qui est venue à la rescousse.

Vivant en Italie, la sœur de la veuve du défunt est rentrée précipitamment au Maroc pour s’occuper de ses neveux. Ce ne sera pas chose facile, puisque le double choc d’une famille disloquée va avoir des répercussions terribles sur leur santé physique et mentale.

Trouveront-ils le réconfort dont ils ont besoin en ces temps durs? Toujours est-il que leurs conditions de vie vont changer radicalement. Comment pourront-ils pardonner à leur mère cet acte irréfléchi de commanditer l’assassinat d’un père très affectueux envers eux?

A rappeler que la veuve du député Merdas s’est retrouvée être le principal instigateur du meurtre de son mari, de connivence avec son amant et des proches de celui-ci. Elle n’avait qu’une seule idée en tête : liquider le mari et forcer l’amant à divorcer pour couler des jours heureux avec lui.

Juridiquement, si la veuve est condamnée par la justice pour complicité de meurtre, elle perd tout droit à l’héritage.

T.J

Articles similaires

Suggestions d’articles

Une sortie tourne au drame près de Taroudant

Deux enfants ont trouvé la mort par noyade, samedi, dans l'oued Souss, au niveau de Aoulouz, relevant de la province de Taroudant.