Affaire Khadija: nouveau rebondissement

Khadija Oukarrou, l’adolescente de 17 ans qui a été sauvagement violée et tatouée contre son gré il y a environ quatre mois dans la région de Fqih ben Saleh, a été confrontée à ses agresseurs, lors d’une audience ce jeudi 17 janvier à la Cour d’appel de Beni Mellal.

Le père de la victime a en effet indiqué à Le Site info que sa fille a été confrontée à ses présumés violeurs, précisant que la confrontation a duré près de 5 heures. Et d’ajouter que sa fille est restée fidèle à sa première déposition.

La victime, de son côté, a exprimé sa satisfaction après l’audience et déclaré à Le Site info qu’elle a confiance en la justice.

Rappelons que les présumés coupables impliqués dans l’affaire de Khadija ont été entendus mercredi 9 janvier par le juge d’instruction près la Cour d’appel de Béni Mellal.

A noter que le cas de Khadija avait fait l’objet d’une controverse par la spécialisée en cosmétique Linda Paradis, qui a déclaré que le tatouage de la fille violée était ancien. “Les tatouages datent d’au moins 3 mois. Ces tatouages ne peuvent pas avoir 8 semaines. Et la jeune fille a beaucoup de cicatrices anciennes. Je doute de la version de Khadija”, avait-t-elle affirmé par téléphone à Le Site info.

Aymane A.K

Articles similaires

Suggestions d’articles

Ksar El Kébir: un gardien de voitures pris en flagrant délit de viol

La ville de Ksar El Kébir a été secouée dimanche par un terrible viol. Un gardien de voitures a été pris en flagrant délit d’abus sexuel sur un individu souffrant de troubles mentaux.