Affaire Khadija: nouveau rebondissement

Khadija Oukarrou, l’adolescente de 17 ans qui a été sauvagement violée et tatouée contre son gré il y a environ quatre mois dans la région de Fqih ben Saleh, a été confrontée à ses agresseurs, lors d’une audience ce jeudi 17 janvier à la Cour d’appel de Beni Mellal.

Le père de la victime a en effet indiqué à Le Site info que sa fille a été confrontée à ses présumés violeurs, précisant que la confrontation a duré près de 5 heures. Et d’ajouter que sa fille est restée fidèle à sa première déposition.

La victime, de son côté, a exprimé sa satisfaction après l’audience et déclaré à Le Site info qu’elle a confiance en la justice.

Rappelons que les présumés coupables impliqués dans l’affaire de Khadija ont été entendus mercredi 9 janvier par le juge d’instruction près la Cour d’appel de Béni Mellal.

A noter que le cas de Khadija avait fait l’objet d’une controverse par la spécialisée en cosmétique Linda Paradis, qui a déclaré que le tatouage de la fille violée était ancien. “Les tatouages datent d’au moins 3 mois. Ces tatouages ne peuvent pas avoir 8 semaines. Et la jeune fille a beaucoup de cicatrices anciennes. Je doute de la version de Khadija”, avait-t-elle affirmé par téléphone à Le Site info.

Aymane A.K


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page