Affaire Hassan Saada: la fédération sort de son silence

©DR
La Fédération royale marocaine de boxe (FRMB) est sortie de son silence concernant l’affaire du boxeur Hassan Saada, par le biais d’un communiqué de Zoubida Wissam, porte-parole et chef de la délégation marocaine.
Suite aux informations concernant le boxeur Hassan Saada, arrêté ce vendredi 5 août et accusé de harcèlement sexuel sur deux femmes de ménage du village olympique, la FRMB estime que « tout accusé est présumé innocent jusqu’à ce que le délit soit prouvé ».
« Nous attestons que deux boxeurs sont des témoins puisqu’ils étaient présents dans le studio au moment des présumés faits et que les portes étaient ouvertes. Aucun bruit ni aucune plainte n’ont été entendus. Le boxeur Hassan Saada déclare sur l’honneur que le personnel d’entretien est passé et a demandé des pin’s qui lui ont été offerts. Il ne comprend pas les faits reprochés. La FRMB s’engage  à apporter plus de précisions sur cet incident et espère que la vérité sera rétablie », peut-on lire dans le communiqué.
Le flou persiste concernant la situation du Marocain. Plusieurs médias ont annoncé qu’il était libéré, tandis que la très informée Radio Mars a affirmé qu’il était en garde à vue prolongée de 48 heures et qu’une nouvelle comparution devant le juge aurait lieu lundi prochain.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo Maroc: pluies et averses par endroits ce vendredi

Les prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 23 octobre 2020, établies par la Direction générale de la météorologie.