Affaire Had Soualem: la DGSN réagit aux 17 milliards après presque une semaine

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a démenti catégoriquement les rumeurs et allégations relayées sur les réseaux sociaux, attribuant à la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) avoir procédé à la saisie de 17 milliards de centimes dans le domicile d’un député parlementaire poursuivi dans le cadre d’une affaire pénale.
Ce démenti intervient alors que cette information a circulé pendant presque une semaine pas seulement sur les réseaux sociaux, mais publiée par pratiquement tous les médias du Maroc et reprise même par des médias internationaux.
A quoi rime ce démenti trop tardif ? La DGSN n’avait-elle pas la primeur de l’information? Est-ce seulement une tentative d’apaiser la colère qui commence à se sentir dans l’opinion publique face à des pratiques mafieuses de présidents et de conseillers communaux ?
En tout cas, ce démenti officiel qui surgit comme si un arbre voulait cacher une forêt suscite beaucoup d’interrogations.
S.L.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page