Affaire Gnawi: le verdict en appel est tombé

La chambre d’appel près le tribunal de première instance de Salé a confirmé ce mercredi la peine prononcée en première instance contre le rappeur Mohamed Mounir, alias Gnawi.

Ce dernier a été condamné à un an de prison ferme et à 1000 DH d’amende par le tribunal de première instance de la même ville. Ceci pour “outrage et insultes” envers des fonctionnaires de police.

Rappelons que le rappeur avait été arrêté le 1er novembre 2019 et poursuivi pour les faits cités plus haut. Le jeune rappeur avait en effet publié une vidéo sur ses réseaux sociaux où il proférait des injures à l’encontre de policiers.

Gnawi avait été interpellé deux jours après la diffusion de la chanson “Aâcha Chaâb”. Les autorités avaient toutefois précisé que son arrestation n’avait rien à voir avec ce morceau qui a enflammé les réseaux sociaux.

N.M.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Coronavirus: nouveau record d’infections, la répartition géographique

Mille sept cent soixante-seize (1.776) nouveaux cas d'infection au coronavirus (Covid-19) et 922 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures, a annoncé samedi le ministère de la Santé.