Affaire du « semsar » corrumpu: le verdict en appel est tombé

La Cour d’appel d’Ain Sbaâ a acquitté les deux policiers impliqués dans l’affaire de la personne parue dans une vidéo, en novembre dernier, en train de négocier avec une femme pour intervenir en faveur de sa mère détenue en prison et obtenir une peine atténuée en contrepartie d’une somme d’argent. Ils avaient été condamnés à quatre mois de prison ferme par le tribunal de première instance.

La Cour d’appel a confirmé, toutefois, les peines prononcées contre l’accusé principal et son complice. Le premier avait écopé de cinq ans de prison ferme et une amende de 5000 dirhams et le second de trois ans et une amende de 3000 dirhams.

Rappelons que le procureur du Roi avait indiqué que les investigations menées par le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca, sous la supervision du parquet compétent, ont permis d’établir que la personne qui apparaît dans la vidéo faisait l’objet d’un avis de recherche dans une autre affaire d’escroquerie où il a prétendu être procureur du Roi et qu’il a déjà été condamné pour des actes similaires d’escroquerie.

Le principal concerné a fait croire à la personne détenue qu’il est en mesure d’intervenir en sa faveur pour avoir une peine atténuée en contrepartie d’une somme d’argent, ajoute le communiqué, précisant que l’enquête n’a fait ressortir aucun lien entre la personne qui apparaît sur la vidéo et l’instance judiciaire qui a émis le jugement dans l’affaire de cette détenue.

N.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page