Affaire du «semsar» corrompu: la justice a tranché

Le tribunal de première instance de Casablanca a tranché dans l’affaire de la personne parue dans une vidéo en train de négocier avec une femme pour intervenir en faveur de sa mère détenue en prison afin d’obtenir une peine atténuée en contrepartie d’une somme d’argent.

Le mis en cause a écopé de cinq ans de prison ferme. Son complice, qui était également à bord de la voiture où la vidéo a été filmée, a été condamné à trois ans de prison ferme. Deux policiers impliqués dans cette affaire ont écopé, eux, de quatre mois de prison ferme.

Le procureur du Roi avait indiqué que les investigations menées par le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca, sous la supervision du parquet compétent, ont permis d’établir que la personne qui apparaît dans la vidéo faisait l’objet d’un avis de recherche dans une autre affaire d’escroquerie où il a prétendu être procureur du Roi et qu’il a déjà été condamné pour des actes similaires d’escroquerie.

Le principal concerné a fait croire à la personne détenue qu’il est en mesure d’intervenir en sa faveur pour avoir une peine atténuée en contrepartie d’une somme d’argent, ajoute le communiqué, précisant que l’enquête n’a fait ressortir aucun lien entre la personne qui apparaît sur la vidéo et l’instance judiciaire qui a émis le jugement dans l’affaire de cette détenue.

N.M.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: baisse des températures ce mercredi au Maroc

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du mercredi 11 décembre 2019, établies par la Direction de la météorologie nationale