Affaire du phosphatier: voici ce qu’a décidé la justice sud-africaine

Arraisonné par les autorités portuaires de la ville de Port Elisabeth en république sud-africaine, le phosphatier marocain transportant 50.000 tonnes destinées à une entreprise néo-zélandaise fera l’objet d’une procédure judiciaire de la part de la justice. Celle-ci a fixé la date du 18 mai pour examiner le dossier qui lui a été soumis par le gouvernement sur une demande expresse du représentant du Polisario à Pretoria.

Cependant, l’OCP demeure serein et affirme que toutes les transactions commerciales à partir des provinces sahariennes se font selon les règles du droit international. L’office a mandaté un cabinet d’avocats pour l’assister dans cette affaire à forte connotation politique, puisque le Polisario accuse le Maroc « d’exploiter les richesses du peuple sahraoui ».

Les séparatistes avaient déjà été déboutés par la Cour européenne suite à un procès intenté au Maroc sur l’accord agricole conclu avec l’Union européenne considérant que ce mouvement n’est pas un sujet du droit international.

T.J.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page