Affaire de “Moul 17 milliards”: le verdict est tombé

La Chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Casablanca a condamné, ce lundi, Zine El Abidine Houass, ex-président de la Commune de Had Soualem, à sept ans de prison ferme. Il était poursuivi pour corruption, chantage, dilapidation de deniers publics, falsification, faux et usage de faux et abus de pouvoir.

De même que des biens de l’ex-parlementaire ont été saisis, a appris Le Site Info de source bien informée.

Notons que le parquet général compétent avait requis une peine de 20 ans de prison ferme à l’encontre de l’ex-député istiqlalien. Le substitut du procureur général près la Cour d’appel de Casablanca avait également demandé au tribunal de procéder à la saisie des biens de l’ancien président du Conseil de Had Soualem.

Rappelons que l’ex-maire avait été interpellé après de nombreuses plaintes déposées à son encontre lors de l’été 2017. Les internautes avaient alors submergé la Toile de rumeurs selon lesquelles 17 milliards de centimes auraient été découverts dans le domicile de Houass, mais les autorités compétentes avaient formellement récusé cette information.

M.D.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Procès en appel d’Imlil: le verdict est tombé

La Chambre criminelle (2ème degré) chargée des affaires du terrorisme près l'annexe de la Cour d'appel à Salé a confirmé, ce mercredi soir, les peines de condamnation à mort prononcées en première instance contre les auteurs du double meurtre d'Imlil.