Affaire Chaou: le Maroc prépare une « réponse forte » contre les Pays-Bas

L’affaire Saïd Chaou n’a pas fini de faire parler d’elle. Après le refus des Pays-Bas d’extrader vers le Maroc l’ex-député Saïd Chaou, impliqué dans des délits grave de trafic de stupéfiants et de blanchiment d’argent, le Royaume ne restera pas les bras croisés. C’est ce qu’a indiqué une source gouvernementale à Le Site Info.

« Le Maroc prépare une réponse forte contre les Pays-Bas aux niveaux politique et juridique, et toutes les options restent ouvertes à ce sujet », a-t-elle ajouté.

Rappelons que la justice néerlandaise avait refusé la demande du Maroc d’extrader Saïd Chaou, estimant que « les garanties fournies par le Maroc sont insuffisantes pour un procès équitable ».

Egalement accusé de constitution d’une bande criminelle et tentative d’homicide volontaire, l’ex-député installé aux Pays Bas a fait l’objet de deux mandats d’arrêts internationaux via Interpol.

Lire aussi: Saïd Chaou: qui est le trafiquant de drogue originaire d’Al Hoceïma arrêté aux Pays-Bas?

M.F.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page