Affaire Chafai: le «médecin des pauvres» tacle le ministère

Le chirurgien pédiatre Mehdi Chafai du centre hospitalier provincial de Tiznit, poursuivi par le directeur de l’établissement pour “injures et diffamations”, a encore fait parler de lui.

Sur Facebook Live, il a lourdement taclé le ministère de la santé, l’accusant d’obliger les jeunes compétences à quitter le Maroc. «Vous avez préféré garder le silence pendant une année. Aujourd’hui, vous sortez un communiqué pour livrer une version totalement fausse de l’histoire. Voulez-vous que Mehdi Chafai quitter son pays pour exercer à l’étranger ? C’est ce que vous attendez de moi ?», s’est-il demandé.

Le jeune médecin a ajouté que le département d’Anas Doukkali lui a adressé de lourdes accusations dont la corruption, l’abus et le séparatisme. «Je suis fier d’appartenir au Rif. On est tous Marocains et notre seul but est de faire avancer ce pays», a-t-il martelé.

Chafai a présenté lundi 23 juillet sa démission au ministère de la Santé après avoir été victime, selon lui, de nombreux abus et injustices depuis son arrivée au centre hospitalier. Et d’ajouter que ces problèmes ont lourdement affecté sa famille et sa santé.

Une vidéo avait, en effet, largement circulé sur les réseaux sociaux, montrant Mehdi sortant de l’établissement et encerclé par plusieurs citoyens, le suppliant de revenir sur sa décision. Ce chirurgien pédiatre avait marqué les esprits grâce à son engagement et à son professionnalisme qui lui a permis de sauver plusieurs enfants malgré le manque de moyens.

N.M.

 

 




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page