Affaire Bouknadel: El Othmani, Amara et Khlie bientôt convoqués au tribunal?

Ce mardi 30 octobre a eu lieu la première audience dans l’affaire du drame de Bouknadel.

Le conducteur du train qui a déraillé à Bouknadel, faisant 7 morts et 125 blessés parmi les passagers, a comparu ce mardi devant le tribunal de première instance de Salé. Celui-ci a décidé de reporter au 13 novembre prochain l’examen de l’affaire, afin de permettre aux avocats de préparer leur défense.

Selon des sources de Le Site Info, la décision du tribunal fait suite à une requête de la défense. En effet, un collectif de plus de 20 avocats s’est proposé pour prêter main-forte à l’accusé.

Le comité de défense a aussi demandé la convocation de plusieurs responsables, dont le Chef du gouvernement Saâd-Eddine El Othmani, le ministre du Transport et de l’Equipement, Abdelkader Amara et le directeur général de l’ONCF Rabie Khlie, en plus des responsables de la société espagnole chargée de la signalisation ferroviaire, précisent les mêmes sources.

Et d’ajouter que les avocats ont plaidé l’innocence de leur client, demandant sa mise en liberté provisoire. Ils ont également « critiqué » les positions de l’ONCF et ont appelé à réexaminer les éléments de l’enquête sur cette affaire afin de révéler les circonstances exactes du drame.

Rappelons que ce mardi, un rassemblement a eu lieu devant le Tribunal de première instance de Salé en solidarité avec le conducteur du train de Bouknadel, afin d’exiger sa libération “en attendant la révélation de la vérité”. Ce dernier est poursuivi pour homicide et blessures involontaires, à la suite de la tragédie ayant entraîné la mort de 7 personnes et en blessant 125 autres.

“L’épouse et les enfants du conducteur se sont rendus dans la salle d’audience et ont participé à l’élan de solidarité, auquel volontaires, amis et citoyens ont participé. La foule présente a exigé qu’il soit jugé en état de liberté pour que vérité soit faite et a appelé à traduire en justice les “vrais” responsables de cette tragédie”, a indiqué une proche du conducteur à Le Site Info.

Et d’ajouter: “Nous nous réunissons aujourd’hui pour exiger l’innocence du conducteur, qui a été arrêté de manière injuste et agressive pour une tragédie dont il n’a jamais été responsable”. Cette même source a confirmé que le tribunal examinerait la demande de libération du conducteur arrêté la veille de mardi, dans l’attente de l’achèvement de l’enquête.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page