Affaire Bouchkioua: un animateur radio marocain interpellé en Espagne

L’agence de presse « EFE » a annoncé que les autorités espagnoles ont procédé à l’interpellation de Mustapha El Ogdi, alias Chado.

Le présentateur et animateur-radio, d’origine marocaine, est accusé « d’incitation à la haine et de violence », à l’encontre d’une enseignante marocaine qu’il a qualifiée d’athée.

Les faits remontent à la fin de la semaine écoulée, rapporte l’EFE, quand le mis en cause s’en est violemment pris à Mina Bouchkioua, professesseure de philosoiphie au Maroc.

Celle-ci a assuré qu’El Ogdi a critiqué sa vie privée de façon virulente, a ajouté qu’elle a un complexe vis-à-vis des hommes et que c’est pour cela qu’elle est toujours célibataire.De surcroît, son accusateur l’a qualifiée de « lesbienne pédophile, amatrice de petites filles, fière de son corps qu’elle ne refuse à personne ».

Les mêmes sources rappellent que l’animateur exerce au sein de la station de radio de la localité « Cornellà de Llobregat ». Il y présente une émission en darija qui a beaucoup de succès auprès de la communauté marocaine résidant en Catalogne.

Rappelons que Mina Bouchkioua est une ardente militante oeuvrant pour la défense des droits des femmes. Connue pour son franc-parler, elle n’hésite pas à afficher ses idées concernant les libertés individuelles et son choix de vie privée comme elle l’entend. Son dernier post Facebook sur la « virilité » du prophète Mohamed a beaucoup fait réagir.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Espagne: crainte d’une deuxième vague épidémique

 La décision de fermer complètement certaines zones de la Catalogne et de la Galice après l'augmentation du nombre de cas de coronavirus au cours des deux derniers jours a suscité de réelles craintes parmi les Espagnols d’une deuxième vague de l'épidémie qui pourrait être plus violente que la première.