Affaire Bouachrine: les plaignantes passent à la vitesse supérieure

Du nouveau dans l’affaire Bouachrine. D’après des sources de Le Site info, les présumées victimes du directeur d’Akhbar Al Yaoum qu’elles accusent d’agressions sexuelles, ont décidé de s’adresser à des associations de défense des droits de l’Homme.

Contactée par nos soins, Aïcha Lakhmass, présidente de l’Union de l’action féminine, a confirmé que plusieurs plaignantes de Bouachrine ont pris contact avec elle afin de les soutenir dans cette affaire qui secoue l’opinion publique depuis plusieurs jours.

Lakhmass a cependant refusé de donner plus de détails, affirmant qu’elle est actuellement à l’écoute des présumées victimes.

Rappelons que Taoufik Bouachrine comparaîtra le 8 mars devant la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Casablanca pour répondre de plusieurs chefs d’accusations, dont la traite d’êtres humains.

K.Z.

Articles similaires

  • Miloudi Lamnaouar

    La date 8 mars pour la comparution de Bouachrine correspondant à la journée de la femme est t elle une simple coïncidence ou a été choisie à dessein ?

Suggestions d’articles

Taoufik Bouachrine: son épouse annonce qu’il prend une décision

Le journaliste Taoufik Bouachrine a décidé d'entamer une grève de la faim pour protester contre ses conditions de détention et le mauvais traitement dont il est victime.