Affaire «Bab Darna»: une victime témoigne

L’arnaque immobilière dans laquelle est impliqué le PDG de «Bab Darna» continue de faire parler d’elle. L’une des victimes de la société s’est confiée à Le Site info au sujet de cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre.

«J’ai été arnaquée par «Bab Darna» en voulant acquérir un appartement au quartier Californie, à Casablanca. Je suis atteinte d’un cancer au niveau de l’œil et je me soigne en Espagne. J’ai ainsi décidé d’acheter une maison pour mes enfants afin qu’ils soient proches de ma mère», a indiqué la jeune femme.

Et d’ajouter : «J’ai versé une avance de 100.000 dirhams et on m’a promis que les travaux de construction seront entamés en décembre».

La victime a précisé avoir décidé de s’engager avec «Bab Darna» après avoir vu leur publicité sur 2M avant de constater que ces projets immobiliers sont totalement «imaginaires». «Les cinq suspects seront entendus par le juge d’instruction près le tribunal de première instance», a souligné notre source.

Rappelons que Mourad Ajouati, l’un des avocats des victimes, a fait savoir que cinq personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette affaire : le PDG de la société, un notaire, un comptable, un agent commercial et le responsable commercial. Il a fait savoir que l’enquête est toujours en cours pour déterminer les circonstances exactes de cette affaire.

«C’est la plus grande arnaque immobilière qu’a connue le Maroc. Le PDG de «Bab Darna» a empoché 400 millions de dirhams en escroquant plus de 800 personnes. Il leurs a fait croire que des immeubles seront construits sur certains terrains qui, à la base, ne lui appartenaient pas», a souligné l’avocat. La même source a indiqué que «Bab Darna» a fait la promotion de 12 projets immobiliers imaginaires durant les 24 derniers mois. “Ils étaient tous imaginaires”, a déploré l’avocat.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Vols spéciaux de Royal Air Maroc: les précisions de la compagnie aérienne

Faisant suite à la décision du gouvernement marocain relative à la prolongation de l’état d’urgence sanitaire, le programme de vols spéciaux de Royal Air Maroc se poursuivra jusqu’au 10 septembre 2020, annonce lundi le transporteur aérien national dans un communiqué.