Affaire «Bab Darna»: le juge d’instruction a pris une décision

Le juge d’instruction près le tribunal correctionnel de Casablanca a déféré lundi le dossier «Bab Darna» devant la chambre criminelle.

Selon une source de Le Site info, le juge s’est déclaré incompétent pour instruire ce dossier.

Rappelons que l’avocat des victimes Mourad Ajouati avait indiqué que le PDG a fait croire que des immeubles seront construits sur certains terrains qui, à la base, ne lui appartenaient pas. ««Bab Darna» a fait la promotion de 12 projets immobiliers imaginaires durant les 24 derniers mois. Ils étaient tous imaginaires. Aujourd’hui, les victimes veulent être remboursées. Elles appellent également la justice à sanctionner les mis en cause», a souligné l’avocat.

Le scandale a éclaté suite au retard des travaux de construction. «Les acquéreurs ont constaté que les travaux n’avançaient pas et ont exprimé leur colère auprès du PDG de la société. Ce dernier tentait à chaque fois de les calmer en leurs avançant de faux prétextes. Accompagnés de la police, certains clients, après avoir appris qu’ils ont été arnaqués, ont coincé le patron de «Bab Darna» sur la route de l’aéroport Mohammed VI. C’est la plus grande arnaque immobilière qu’a connue le Maroc. Le PDG de «Bab Darna» a empoché 400 millions de dirhams», a expliqué Ajouati.

Et d’ajouter : «La plupart des victimes se sont engagées avec «Bab Darna» après avoir vu leur publicité sur 2M avant de constater que ces projets immobiliers sont totalement imaginaires».

N.M.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page