Affaire Adnane: le tueur-pédophile présumé a-t-il vraiment été placé en cellule individuelle?

Après son crime abject, le pédophile assassin de l’enfant tangérois Adnane, 11 printemps, aurait été placé dans une cellule individuelle. Et ce, selon déjà plusieurs prédictions de citoyens qui ont anticipé que le mis en cause n’aura pas la vie facile au sein de la prison locale de Tanger, dont les pensionnaires, tous délits confondus, ne ménagent point les pédophiles, de surcroît meurtriers, à qui les détenus réservent un accueil des plus méprisants et des plus violents.

Cependant, selon des sources fiables de Le Site Info, ces rumeurs sont infondées car le prédateur impitoyable a été, au fait, placé dans un cachot d’isolement commun, en attendant la fin de quatorzaine, décrétée par les mesures préventives et sanitaires, contre la propagation de la covid-19, et imposée dans tous les établissements pénitentiaires du Royaume.

Pour rappel, le juge d’instruction avait ordonné, lundi dernier, l’incarcération du « monstre de Tanger », dans l’attente de l’audition du mis en cause dans ce crime abominable du jeune Adnane.

A.T.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Tanger: encore des restos sanctionnés

Ces mesures interviennent dans le cadre des opérations menées par les services de sécurité au niveau national pour la répression des contraventions relatives à la violation de l’état d’urgence sanitaire...