Affaire Adil El Miloudi: Assid tire à boulets rouges sur Chada TV

Ahmed Assid a mis son grain de sel acide après la décision du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA) de sanctionner l’émission “Kotbi Tonight”, de Chada TV. Ceci, suite aux propos scandaleux, misogynes et passibles de procès du sieur Adil El Miloudi, soi-disant “chanteur populaire”. Pour rappel, ce chanteur pour midinettes en mal d’amour a osé déclarer que “celui qui ne frappe pas sa femme n’est pas un homme”! Pauvre madame El Miloudi!

L’intellectuel, écrivain et militant politique marocain amazigh, dans une déclaration à Le Site Info, a affirmé que la décision de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) de sanctionner “Kotbi Tonight” est venue bien à propos. Elle répond ainsi aux appels des instances de défense des Droits humains, après qu’un invité avait outrageusement bafoué la dignité des femmes.

Assid a également soutenu que les propos d’El Miloudi sont une apologie déclarée des violences faites aux femmes en martelant “qu’une chaîne qui permet que de telles insanités passent sur son antenne mérite d’être sévèrement sanctionnée pour servir d’exemple”.

Par ailleurs, d’autres plaintes avaient été déposées par des acteurs de la société civile et des instances de défense des droits de l’Homme à l’encontre de ladite chaîne, pointant ses enfreintes répétitives, passant outre la déontologie et ses engagements concernant les règles de l’audiovisuel, précise notre interlocuteur.

Ahmed Assid a conclu par soutenir que le Maroc a grand besoin à une presse responsable, consciente de ses prérogatives. Et non point de supports médiatiques “arrivistes, ne cherchant qu’à faire le buzz”, quels qu’en soient les moyens d’y parvenir.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le mea culpa de Adil Miloudi après ses propos misogynes (VIDEO)

Le chanteur marocain Adil Miloudi est enfin sorti de son silence après le tollé provoqué par ses propos misogynes lors de son passage à l’émission Kotbi Tonight sur Chada TV.