AEFE: 5 jeunes défendront les couleurs du Maroc en Tunisie

L’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), a organisée en coordination avec l’Ambassade de France au Maroc, mercredi 31 janvier 2018, au siège du groupe scolaire La Résidence à Casablanca, les sixièmes éliminatoires des «Ambassadeurs en herbe», qui se sont focalisées sur l’art en général.

jh

La compétition a compté la participation de plusieurs établissements de la mission française au Maroc, dont : « Groupe scolaire la résidence »، « Lycée Lyautey »، « Descartes »، « Léon l’africain »، « Paul Valery la fontaine” . Les équipes représentants les établissements participants ont toutes été présentées devant un jury pour en tirer au final, une équipe de cinq étudiants qui représenteraient le Maroc à la finale, qui se tiendra en Tunisie à Tunis.

Cette finale comptera la participation de Plus de 40 institutions du système éducatif français à travers le monde. La compétition s’est déroulée en deux phases: la demi-finale à laquelle cinq équipes ont participé et sur laquelle, deux sujets ont été traités : L’art de la rue et l’importance du patrimoine artistique.

ss

Quant à la dernière étape, elle a connu la participation de deux équipes, qui ont du traité la problématique suivante: L’art répond-il aux problèmes actuels du monde? Le jury de la compétition comprenait 10 personnes réparties en deux groupes, dirigés par le représentant de l’ambassadeur de France au Maroc, « M. Elil Marc” En évaluant la performance des participants, le comité s’est basé sur leur méthode de discussion, leur présence sur scène et leur manière de communiquer.

A la fin de la compétition, le jury a sélectionné cinq élèves, dont une jeune fille du groupe scolaire la résidence, et le reste du lycée lyautey, Léon l’africain et Descartes.. Dans ce même contexte Mohamed Qasey, professeur de langue Arabe au groupe scolaire la résidence a déclaré que chaque année, un axe intéressant à traiter par les étudiants est choisi, et il n’a pas manqué de rappeler que l’année dernière les smartphones avaient fait l’objet du débat. Qasey, s’est montré fière des élèves, qui ont dévoilé une grande capacité de s’adresser au jury et aux médias.

jo

Yasmine Bennouna, l’une des participants représentants l’établissement “Paul Valery la fontaine”, a exprimé sa joie de participer à un tel concours, affirmant que c’était «une bonne expérience permettant aux étudiants un échange d’idées et d’opinions entre eux” Le concours « Ambassadeurs en herbe » a été créé en 2012 par l’Agence française de l’éducation « aefe » et connait la participation de plus de 38 pays, et dont l’objectif est de développer une culture de dialogue et de discussion, d’améliorer la présentation des sujets et de donner aux étudiants une marge de liberté pour exprimer leurs opinions et parler des problèmes immédiats.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page