Achoura : business « explosif » des pétards à Casablanca (PHOTO)

L’ambiance des festivités de la fête musulmane d’Achoura est dans l’air. Célébrée du 9 au 10 Muharram du calendrier musulman, la fête n’est pas sans danger et risque de virer à tout moment au drame.

Si l’on célèbre normalement Achoura au son des tambours, de la fakia et des chants religieux, l’un des autres aspects de la fête est sujet à controverse. Comme chaque année, les pétards et autres artifices de divertissement sont au rendez-vous.

Le Site Info a effectué un tour du côté de Derb Omar, de Bab Marrakech et du Garage Allal. Durant notre passage aux trois endroits, le constat est le même. Les explosifs sont vendus à la lumière du jour, au su et au vu de tous.  Les artifices sont surtout vendus par des enfants dont l’âge ne dépasse pas 15 ans.

Contrairement aux années précédentes où les « transactions » se faisaient plus ou moins en cachette, cette année, les explosifs sont vendus à la lumière du jour, au su et au vu de tous.

En se baladant dans les endroits précités, on a pu se faire accoster à plusieurs reprises par des « vendeurs » qui proposent tout un arsenal d’explosifs de tous genres. Du lanceur de boules en couleur aux bâtonnets étincelants, tout le monde y trouve son bonheur.

Pour ce qui est des prix, nous avons pu constater que ces derniers varient entre 5 et 60 dirhams. En effet, les bâtonnets étincelants sont disponibles à partir de 5 dh le paquet, voir 10dh pour une marque supérieure, alors que le paquet de pétards « mitraillette double » est à 60dh. Pour les lanceurs de boules colorées, les prix vont de 70dh à 80 dh la pièce.

Bien que l’État clame que la vente de ces artifices est interdit, leur distribution continue de se faire de façon normale. Interrogés sur place, plusieurs clients nous déclarent que cette pratique fait partie de l’ambiance d’Achoura et que cela vise surtout à faire plaisir aux enfants. Un plaisir qui peut toutefois s’avérer dangereux, lorsque l’on sait que ce sont des enfants en bas âge qui en font usage, parfois, sans une supervision adulte.

A.O.

Nouveau changement dans les prix des carburants au Maroc






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page