Accusée de discrimination, la RAM sort de son silence (VIDEO)

Une vidéo d’un responsable libérien accusant la RAM de discrimination a fait le tour des réseaux sociaux. La compagnie nationale a tenu, ce lundi, à mettre les choses au clair.

Dans une mise au point diffusée ce lundi, la RAM a réfuté catégoriquement « les allégations de traitement discriminatoire rapportées par un responsable libérien et relayées sans aucune vérification par certains médias ».

A propos du vol AT-567 reliant Casablanca à Monrovia le 10 août, la RAM souligne que « ce vol a été annulé pour des raisons techniques » et « qu’une soixantaine de passagers qui devaient effectuer le vol de continuation vers la capitale du Liberia, ont été informés qu’ils allaient emprunter le vol du 11 août et qu’ils seront pris en charge par la compagnie conformément à la réglementation en vigueur ».

« Dix passagers de diverses nationalités dont des Libériens disposant de double nationalité américaine ont été transportés vers des hôtels de Casablanca car ils ne sont pas soumis à l’obligation de visa, alors qu’une cinquantaine de passagers de nationalité libérienne n’ont pas pu quitter la zone internationale de l’aéroport faute de visa, étant donné que les citoyens libériens sont soumis à l’obligation de visa pour accéder au territoire marocain », explique la RAM.

Et d’ajouter que la compagnie a pris en charge ces derniers passagers au sein de l’aéroport, en leur assurant l’hébergement et la restauration.

« La RAM a remporté, pour la quatrième fois consécutive, le prix Skytrax de meilleure compagnie aérienne régionale africaine, et cela grâce à ses efforts et à l’amélioration continue de sa qualité de service », rappelle la compagnie. La RAM dessert aujourd’hui 32 villes en Afrique.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un ex-détenu profère des accusations contre le directeur de la prison de Marrakech

L'administration de la prison locale de l'Oudaya à Marrakech a démenti, ce jeudi, les allégations de négligence médicale envers un ex-détenu au sein de cet établissement pénitentiaire.