Marrakech: les 13 étudiants poursuivis risquent de 10 à 30 ans de prison 

Suite aux altercations de jeudi dernier dans le quartier universitaire de Marrakech, six accusations d’agressions graves contre plus de 40 personnes touchent 13 étudiants.

Le procureur du roi a décidé de poursuivre les personnes concernées et de les accuser de destruction d’un lieu public, de provocation volontaire d’incendie, d’atteinte à la voie publique et aux conducteurs, d’atteinte aux fonctionnaires d’un lieu public pendant leurs heures de travail, de coups et blessures contre des personnes innocentes. Toutes ces accusations sont passibles de 10 jusqu’à 30 ans de prison ferme.

Lire aussi: Affrontements à la cité universitaire de Marrakech: 13 étudiants devant la justice

A ce sujet, l’Association marocaine des droits humains (AMDH) a publié un communiqué revendiquant la liberté d’expression et de protestation au sein du royaume. Elle a aussi accusé les forces de l’ordre d’avoir causé le trouble au sein du quartier universitaire et affirmé que les 13 étudiants étaient innocents.

D’après le quotidien Akhbar Al Yaoum, le procureur du roi a décidé de les poursuivre afin de clore le dossier vers le 30 mai prochain et de les présenter devant les juges du tribunal d’instance.

S.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page