Accident de Rabat: le fils d’une député retrouvé ivre a été écroué

Le procureur général du roi près le tribunal de première instance, à Rabat, a ordonné la détention du fils d’une parlementaire, accusé d’avoir provoqué un accident de la circulation. Il était en état d’ébriété au moment des faits. Les deux filles qui l’accompagnaient ont été relâchées, mais elles sont poursuivies en état de liberté.

L’affaire remonte à la soirée du dimanche lorsqu’un conducteur d’une voiture haut de gamme a percuté le mobilier urbain, notamment les barrières de protection situées aux abords des trottoirs d’un tronçon du boulevard Hassan II de Rabat.

Les citoyens, témoins de cet accident spectaculaire, ont cru au pire au vu de la violence du choc. Ils se sont approchés du véhicule pour essayer de sauver ses occupants. Mais, l’événement allait dégénérer en vindicte populaire, voire lynchage, quand ces citoyens ont constaté que le conducteur et ses compagnes étaient complètement ivres et sous l’emprise de la drogue. Heureusement que les policiers étaient là, sinon les justiciers et redresseurs de torts n’auraient pas hésité à les « soigner ».

Embarqués et conduits au commissariat, ils ont été soumis au régime légal de la garde à vue, avant que le parquet ne prenne cette décision qui a résisté à toutes les tentatives et les pressions de la part de la famille du jeune homme.

Hicham Lamrani

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page