Abyaba s’exprime sur les condamnations d’activistes marocains

Le ministre de la Jeunesse, des sports, de la culture et porte-parole du gouvernement s’est exprimé sur la détention et la condamnation par la justice d’activistes marocains.

C’était lors de la conférence de presse,  faisant suite au dernier Conseil de gouvernement du jeudi 9 janvier courant. Hassan Abyaba  y a tenu à souligner qu’il y a une grande différence entre « la liberté d’expression et d’opinion » et le fait de « commettre un délit ». De même que le porte-parole a formellement démenti un recul, au Maroc, du droit à la liberté d’expression et des droits de l’Homme. Tout au contraire, selon le ministre, les lois concernant le domaine des droits de l’Homme sont en nette progression.

Cependant, il est loisible de constater, en contradiction flagrante avec les assertions de Hassan Abyaba, que plusieurs activistes marocains, dont des journalistes et, même des élèves, ont récemment été condamnés à cause de chansons, de slogans et de posts sur les réseaux sociaux.

Lesquelles condamnations n’ont pas manqué de susciter  polémique, indignation et colère, ces dernières semaines, aux quatre coins du Maroc!

L.A.(avec K.C.)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page