Abu Hafs fait taire un voyageur d’Al Boraq

Le prédicateur Mohamed Abdelwahab al-Rafiki, plus connu sous le nom d’Abu Hafs, raconte une anecdote très instructive qui lui est arrivé à bord du LGV « Al Boraq ».

L’ancien  salafiste se trouvait dans le même compartiment qu’un monsieur qui écoutait un prêche de cheikh  Abdelhamid Kichk sans utiliser  des écouteurs ou un casque audio , De surcroît, le volume de l’enregistrement était si fort que pour les pauvres tympans des auditeurs malgré eux.

Abu Hafs est alors intervenu pour demander poliment à la personne d’utiliser ses écouteurs afin de ne pas déranger  ses voisins. Cependant, le monsieur, adepte des prêches de cheikh Abdelhamid Kichk ne l’a pas entendu de cette oreille, écrit Abu Hafs sur sa page officielle Facebook. Tout au contraire, il a voulu donner une leçon, croyait-il, à cet homme qui a osé l’interrompre.

 » Il s’agit du cheikh Abdelhamid Kichk! Si tu le connaissais, tu ne m’aurais pas demandé de diminuer le volume ou d’utiliser mes écouteurs ». Telle a été la réponse à la demande polie d’Abu Hafs . Celui-ci a donc été obligé de riposter et de remettre, en même temps, et les pendules à l’heure et l’homme à sa place.

« Monsieur, j’ai prié trois vendredis en compagnie de cheikh Kichk à la mosquée des jardins d’Al Qobba.  Et il m’avait accueilli chez lui quand j’étais enfant. Alors, maintenant,  pouvez-vous l’écouter tout seul? », dit avoir répondu Abu Hafs.

L’effet a été immédiat et efficace, a-t-il précisé, puisque le monsieur n’a plus pipé mot et a mis ses écouteurs! Puisse cette anecdote vécue par le prédicateur Mohamed Abdewahab al-Rafiki serve de leçons  à d’autres personnes qui agissent comme l’adepte de Kichk à bord du LGV! Parmi eux, les plus inciviques et récidivistes sont des chauffeurs de taxis,  de bus ou d’autocars; qui vous imposent, « bessif », leurs  goûts musicaux ou leurs convictions religieuses. Et, dans ce dernier cas,  croyant ainsi se faire passer pour plus musulmans que les musulmans!

L.Y.

 

 

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page