Abdelilah Benkirane réagit à la chronique de Nora Fouari

La chronique de Nora Fouari, la journaliste d’Assabah, continue de faire réagir. Elle avait en effet déclenché un véritable tollé en qualifiant la prière des Tarawih, pendant Ramadan, de désordre, ce qui a provoqué la colère des fidèles.

Cette fois, c’est Abdelilah Benkirane qui s’est attaqué à la journaliste pour critiquer sa chronique. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien chef de gouvernement a réellement du mal à digérer ladite publication.

Lors d’une rencontre de la jeunesse du PJD, tenue chez lui à Rabat, Benkirane a affirmé qu’il ne connaît pas le but de ce genre d’articles qui provoque les Marocains et les musulmans. L’ex-chef de l’Exécutif a également indiqué qu’il a du mal à comprendre les raisons qui ont poussé cette journaliste à qualifier la prière des Tarawih de «désordre», causé selon elle par les fidèles qui perturbent la circulation.

En parallèle, Benkirane s’est dit satisfait de la colère et de l’indignation exprimées, par les Marocains, sur les réseaux sociaux au sujet de cette chronique. «Elle n’aurait pas dû faire cette chronique. C’est totalement déplacé. Hchouma !», a-t-il souligné.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc-Gabon: les Lions déçoivent encore (VIDEOS)

Le Maroc s'est incliné (2-3) face au Gabon lors d’un match amical disputé ce mardi soir au Grand stade de Tanger