À Rabat, deux enseignants ont été récompensés pour leur travail

Les enseignants Mohamed Kessou et Abderrahim Aziz ont reçu le prix des “Enseignants innovants” au titre de l’année scolaire 2018/2019, lors d’une cérémonie organisée vendredi à Rabat.

Au cours de cette cérémonie qui s’est déroulée en présence de Said Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, MM. Kessou et Aziz ont été récompensés respectivement pour le projet “mon école, poumon de mon environnement” et le projet “soyez optimiste pour la magie des technologies de l’information”.

Les enseignants distingués qui exercent dans le cycle primaire à l’Académie régionale de l’Éducation et de la formation (AREF) de l’Oriental ont représenté le Maroc lors du Forum international des enseignants innovants organisé dans la capitale française du 1er au 4 avril.

L’organisation du concours intervient dans le sillage de la mise en œuvre des projets intégrés de la vision stratégique pour la réforme 2015-2030, en particulier le projet sur le développement des Technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’enseignement. Un total de 27 projets pédagogiques innovants ont été en effet sélectionnés sur un total de 124 projets au titre de ce concours organisé chaque année par le département de l’Éducation nationale dans le cadre du programme “génie”.

A cette occasion, M. Amzazi a souligné que le forum annuel InnovaTICE dédié à l’innovation pédagogique reflète les efforts déployés par le corps enseignant, en coopération avec les autres acteurs du secteur éducatif, une initiative destinée à donner une chance aux enseignants sur le champ de la créativité et de la performance éducative, en vue d’établir une base de données numériques nationale.

Il a en outre indiqué que son département accorde un intérêt particulier au volet numérique, notamment en termes d’intégration de la pédagogie numérique dans les programmes d’enseignement, rappelant que le développement fulgurant des technologiques dans le monde a permis aux apprenants de construire leur savoir et de stimuler chez eux l’esprit de créativité.

L’intégration de cette pédagogie dans les programmes d’enseignement, a-t-il soutenu, est devenue une question centrale, d’où le ministère de l’Éducation nationale a été précurseur en termes de mise à disposition d’équipements numériques connectés au sein des établissements scolaires. Le directeur de Microsoft Maroc, Hicham Iraqi Houssaini, a pour sa part indiqué que le partenariat entre le ministère et Microsoft a permis la formation de quelque 120.000 enseignants en bureautique et informatique, leur permettant d’acquérir des compétences pour contribuer à l’amélioration des systèmes d’éducation dans le monde

M. Houssaini a émis le souhait de voir se développer le partenariat avec le ministère dans le sens de la généralisation de la formation, rappelant que le groupe Microsoft tend chaque année à renouveler et à intégrer de nouveaux axes, tels que l’apprentissage par les jeux et la programmation.

Cette cérémonie qui a été marquée par la remise de certificats honorifiques à plusieurs enseignants innovateurs, vise à encourager les apports de la famille de l’enseignement dans le chantier de l’innovation pédagogique et numérique, sur le plan notamment de la promotion de la qualité de l’apprentissage.

S.L. (avec MAP)

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles

Al Hoceima aura un nouveau cimetière

La préfecture d'Al Hoceima s'apprête à réaliser un grand projet consistant en la construction d'un cimetière modèle.