A Imzouren, le cycle de violence fait des blessés parmi les forces de l’ordre

Les manifestations à Imzouren n’ont rien de pacifique d’après des témoins sur place. Ce village connaît en effet un cycle de violence provoqué par des dizaines de contestataires irréductibles qui n’hésitent pas à caillasser les forces de l’ordre.

Rien que pour la soirée du vendredi, les jeunes manifestants ont lancé un déluge de pierres en direction de la police et des forces auxiliaires en blessant plus ou moins grièvement une vingtaine d’éléments, dont un est dans un état jugé très sérieux par une source médicale.

Mardi, lors de ses réponses aux questions des députés, le ministre de l’intérieur avait déploré les blessures de 205 éléments des forces de l’ordre dans les événements d’Al Hoceima.

Naofel Abdou El Faras

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Violence contre les femmes à Marrakech: 30 appels téléphoniques en deux semaines

Le Parquet près le tribunal de première instance de Marrakech a annoncé avoir reçu, par le biais des numéros de téléphone mis à la disposition des citoyens, un total de 30 appels téléphoniques, en deux semaines, portant sur des affaires de violence à l'égard des femmes.