À Fès, un prof d’arabe risque (très) gros

Un professeur d’arabe à Fès est dans de sales draps. Ce dernier est en effet accusé d’avoir tenté de violer deux petites filles pakistano-britanniques âgées de 7 et 8 ans. Les faits se sont produits récemment.

Selon une source de Le Site Info, le mis en cause (50 ans), qui donnait des cours d’apprentissage du Coran aux deux présumées victimes, en a profité pour tenter d’abuser d’elles.

Aussitôt informées des faits, les familles des deux petites filles n’ont pas tardé à les emmener chez un médecin spécialiste avant de déposer plainte, poursuit la même source.

Le suspect a été arrêté par les services de police, avant d’être placé en garde à vue. Il sera déféré devant le juge d’instruction près la Cour d’appel de Fès lundi prochain, indique-t-on. Les deux parties seront entendues par le juge.

N.K

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le Maroc a franchi le seuil des 10.000 tests de dépistage par jour

Voici les principaux points de la déclaration dimanche du directeur de l'épidémiologie et de lutte contre les maladies au ministère de la Santé, Mohamed El Youbi sur la situation épidémiologique du coronavirus au Maroc.