À Casablanca, les taxis rouges ont pris une initiative inédite

C’est une initiative louable. Des dizaines de conducteurs de taxis se sont portés volontaires pour transporter gracieusement les malades à la sortie de l’hôpital universitaire d’enfants Abderrahim Harouchi et du CHU Ibn Rochd de Casablanca, rapporte, ce lundi, le syndicat national des conducteurs de taxi dans la région Casablanca-Settat, affilié à l’Union marocain du travail (UMT).

Les conducteurs bénévoles ont offert leurs services au profit des personnes malades en les transportant vers leurs destinations finales, sans contre-partie, explique le syndicat, à l’origine de cette action.

Le secrétaire général régional du syndicat, Seddik Bouzahra, a souligné que les conducteurs sont « parfaitement conscients du calvaire que représente le transport pour les malades, particulièrement aux heures de pointe, c’est-à-dire entre 12h00 et 17h00 ».

Partant, il a été décidé de faire de cette initiative « une tradition hebdomadaire », a-t-il dit, notant qu’entre 50 et 80 taxis seront disponibles, chaque lundi, aux heures de grand trafic devant les deux centres hospitaliers, dans la perspective de faire augmenter ce nombre à l’avenir.

Selon des images diffusées sur YouTube, des malades semblaient agréablement surpris de ce geste inédit, souhaitant l’extension de cette opération aux autres centres de santé.

Une initiative qui améliorera incontestablement l’image des « petits taxis » auprès des citoyen.ne.s.

S.L.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page