A Casa et Tanger, la guerre est déclarée contre les sabots

Le boycott est de retour. Cette fois-ci, les internautes marocains déclarent la guerre aux sabots.

Après avoir été mobilisés contre plusieurs marques, les internautes marocains sont désormais focalisés sur une nouvelle cible. Il s’agit de la pose des sabots destinée à immobiliser les voitures.

Plusieurs pages Facebook ont été créées récemment et appellent à mettre fin à cette pratique illégale. Tout a commencé à Tanger où des personnes ont lancé une page nommé “boycott sabot Tanger“. Le mouvement a rapidement atteint les internautes casablancais, qui à leurs tours, ont créé une page qui porte le même nom: “boycott sabot Casablanca“.

“La pose du sabot est illégale. Cela agace les citoyens et les autorités doivent mettre un terme à ces pratiques. Nous allons continuer dans ce sens jusqu’à ce que l’idée se propage et atteigne plusieurs villes”, déclare l’un des membres de ces pages sous couvert d’anonymat.

A noter que la justice et la Cour des comptes avaient reconnu, en août dernier, que la pose du sabot ainsi que l’application d’une amende pour l’enlever étaient des pratiques “illégales”.

Byher Kabirou

Suggestions d’articles

Le roi Mohammed VI attendu à Tanger

Le roi Mohammed VI, depuis plusieurs années, met le cap vers le nord du Maroc pour y passer une partie de ses vacances.