À Casa et Rabat, le tramway a fait chuter les prix de l’immobilier

À Casablanca et Rabat, le prix des biens immobiliers situés devant les lignes du tramway a significativement chuté. Les promoteurs et les propriétaires, les plus touchés par le recul des prix, trouvent de plus en plus de difficultés à commercialiser leurs biens immobiliers résidentiels.

Au lancement des premières lignes de tramway de Casablanca ou de Rabat, l’immobilier avait connu une nette hausse des prix. À cette époque, ce moyen de transport était un des principaux critères d’achat ou de location d’un logement.

Changement de décor après les premières années d’installation des premières lignes de tramways dans les deux villes du royaume. En effet, comme le rapporte l’hebdomadaire La Vie éco, les clients potentiels évitent ces logements malgré des remises alléchantes « à cause des nuisances sonores et de la rareté des places de stationnement… ».

Selon les sources de l’hebdomadaire, le prix des appartements situés en face du tramway a dégringolé d’environ 20 à 25%.

En revanche, les professionnels du secteur ont constaté un intérêt pour les biens immobiliers nichés dans les rues parallèles aux lignes du tramway.

Sofia Elhaddady


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page