A Berkane, une annexe administrative numérique pour les usagers

A la 5ème annexe administrative de Berkane, pas besoin de faire de longues queues ou attendre un auxiliaire d’autorité pendant des heures afin d’obtenir un certificat ou accomplir une démarche administrative. Le numérique est passé par là et a considérablement facilité la tâche aussi bien pour les fonctionnaires que pour les usagers.

Dès l’entrée, l’on se rend compte qu’il ne s’agit pas d’une annexe ordinaire. Près de la porte principale, on trouve une borne électronique à travers laquelle on peut demander des services administratifs et procéder à leur suivi, dans une approche de self-service.

Plus encore, ce dispositif comporte un guide numérique des procédures et certificats administratifs, où l’on trouve des informations détaillées sur les différents services administratifs fournis au niveau de l’annexe et les pièces demandées pour chacun d’entre eux. Une manière de faciliter l’accès à l’information et de préparer le lancement de la procédure numérique d’obtention du certificat en question.

Pour cela, tout commence par la création d’un compte administratif numérique de l’usager, qui permet de centraliser toutes les informations et l’historique administratif du citoyen et de faciliter ainsi la demande et l’obtention de nouveaux certificats. C’est la grande nouveauté de ce système qui ambitionne non seulement de simplifier les procédures, mais d’accompagner l’usager tout au long de sa vie administrative.

Les personnes analphabètes ou ayant du mal avec les outils numériques ne sont pas laissées pour compte. L’annexe administrative offre un espace d’accueil avec trois guichets où des fonctionnaires aident les citoyens à créer leurs comptes numériques, les orientent et leurs fournissent les informations nécessaires.

De même, il n’est plus nécessaire de rencontrer un auxiliaire d’autorité pour lancer le processus d’obtention d’un certificat. L’agent d’autorité peut accéder aux demandes une fois lancées sur une application spécialisée et apposer son accord ou son refus justifié, tout cela de manière dématérialisée.

Une fois le certificat demandé est signé et prêt, l’usager reçoit un SMS pour venir le récupérer. Dans un prochain temps, le citoyen pourra même obtenir son certificat sur place en un laps de temps très réduit, affirment-t-on auprès des responsables de cette expérience pilote.

Anouar Kouria, responsable de la communication à la préfecture de la province de Berkane, explique que la conception et la création de cette annexe administrative numérique intervient dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes orientations royales visant la modernisation de l’administration dans le but d’améliorer la qualité des services rendus aux citoyens.

Ce modèle découle aussi des stratégies menées au niveau national et provincial, en particulier le plan provincial de gouvernance numérique, conçu par la préfecture de la province de Berkane et dont cette annexe administrative constitue l’une des composantes essentielles, a-t-il affirmé dans une déclaration à la chaîne d’information de la MAP.

Il s’agit d’améliorer le rendement de l’administration, la qualité des services fournis et l’accueil des usagers, mais plus encore, de passer d’un mode de fonctionnement conventionnel à un mode de gestion numérique et fluide, permettant, in fine, d’améliorer et assainir la relation entre le citoyen et l’administration, conformément aux objectifs de la Charte des services publics, a souligné M. Kouria.

Inaugurée début août courant après sa rénovation, cette annexe administrative, une expérience pionnière à l’échelle nationale, a commencé à couvrir progressivement les quartiers relevant de son territoire.

Ainsi, le quartier de Moulouya est couvert depuis le 1er août, celui de Hay Limoun le sera à partir du 1er septembre et ainsi de suite, jusqu’à couvrir l’ensemble de ce territoire administratif.

L’objectif de ce déploiement progressif est de permettre aux autorités locales d’évaluer les résultats de cette nouvelle expérience et l’efficacité des applications numériques développées à cet effet, relève M. Kouria.

Cependant, l’expérience s’annonce déjà une réussite, à en juger par l’efficacité constatée et les temps d’attente réduits en comparaison avec les annexes conventionnelles, ainsi que par les avis des habitants concernés.

Des usagers ont exprimé à M24 leur satisfaction quant à cette expérience qui a facilité grandement les procédures de leurs démarches administratives, exprimant le souhait de voir ce modèle se généraliser au niveau de l’ensemble des provinces et préfectures, au bénéfice du citoyen marocain.

Hicham Boumehdi


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page