A Agadir, le roi Mohammed VI lance des projets d’envergure pour la région

Le roi Mohammed VI a présidé, dimanche à Agadir, la cérémonie de présentation de la déclinaison régionale du Plan d’Accélération Industrielle 2014-2020 dans la région de Souss-Massa et de la signature de huit conventions.

Au début de cette cérémonie, il a été procédé à la projection d’un film institutionnel qui met en avant la dynamique de développement qu’a connue le Royaume durant la dernière décennie, à la faveur notamment de projets stratégiques ayant trait à différents secteurs (infrastructures, formation, industrie, énergies renouvelables, …)..

LIRE AUSSI: Voici les images qui ont été projetées devant le roi à Agadir (VIDEO)

“Le projet industriel du Souss-Massa porte l’ambition de créer 24.000 nouveaux emplois à terme, en partenariat avec les fédérations professionnelles, et dont les premiers seront générés par les projets signés aujourd’hui par des investisseurs privés”, a souligné le ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy. Pour ce faire, la démarche industrielle conçue pour le Souss-Massa entend conforter les secteurs industriels existants, tout en développant de manière proactive et agissante de nouveaux créneaux. Et ce, en respect total des normes environnementales et de la vocation touristique de la région.

Dans le domaine de la production agro-industrielle, le Souss-Massa sera érigé en plateforme de transformation de produits agricoles destinés tant au niveau national que continental. Un partenariat renforcé entre les ministères de l’Agriculture et de l’Industrie a été mis en place au profit des opérateurs, à travers un programme conjoint d’accompagnement impliquant le Fonds de développement industriel et le Fonds de développement agricole, ainsi que la mise à disposition de l’agropôle.

L’infrastructure du secteur de la construction navale engagera, au niveau national, près de 5 milliards de dirhams d’investissement. Une composante Chantier naval Souss-Massa y est déjà intégrée. Le secteur de la chimie connaîtra, quant à lui, un accompagnement spécifique, favorisant le développement des filières de la chimie organique et de la chimie verte.

De nouveaux écosystèmes seront aussi développés, notamment,dans des secteurs émergents leviers d’accélération industrielle, tels que la sous-traitance automobile, l’offshoring, le cuir, les matériaux de construction et la plasturgie.

Pour appuyer cette ambition régionale et, en plus de l’accompagnement du secteur bancaire, cinq leviers complémentaires seront mis en place :

-Une Zone franche iIndustrielle de 300 hectares, intégrée dans une zone urbaine. Elle doonera accès à un foncier industriel aux standards internationaux et à des prix compétitifs. Cette Zone franche permettra de renforcer l’attractivité de la Région et d’y drainer des activités exportatrices et créatrices d’emplois.

-L’implication de l’OFPPT pour la formation des ressources humaines pour accompagner les industriels dans la formation et la qualification de leurs salariés.

-La réalisation d’un Technopark et d’une Cité de l’innovation. Ce Technopark sera destiné aux PME et aux starts-up du secteur des TIC et mettra à leur disposition des locaux prêts à l’emploi avec des services d’accompagnement. La Cité de l’innovation permettra de doter la Région d’une infrastructure d’accueil technologique, facilitant l’accompagnement des jeunes porteurs de projets innovants.

-Quelque 500 millions de dirhams seront affectés des Fonds de développement industriel et agricole,  ainsi qu’aux projets industriels de la Région.

-Le secteur privé de la Région Souss-Massa consacrera 500 millions de dirhams pour investir dans ces projets industriels.

Grâce à cette implication nouvelle de toutes les parties prenantes, les projets industriels, qui seront développés dans la Région Souss-Massa, pourront être réalisés par les opérateurs avec un apport limité à 20% du montant de ces projets. En effet, 20% autres seront portés par des Investisseurs privés de la Région, 20% supplémentaires proviendront de subventions des Fonds de développement industriel et de l’Agriculture. Et les 40% restants seront financés, à des conditions avantageuses, par le secteur bancaire.

A cette occasion, le roi Mohammed VI a présidé la cérémonie de signature de huit conventions et d’un Protocole permettant la mise en œuvre de la régionalisation du Plan d’accélération industrielle au niveau de la Région Souss-Massa et la concrétisation de onze investissements industriels dans la Région.

1-Convention pour la déclinaison au niveau de la région de Souss-Massa des écosystèmes automobile, cuir, naval, chimie, plasturgie, matériaux de construction et offshoring.

2-Convention pour l’accompagnement des besoins en formation des ressources humaines de la stratégie de développement industriel de la région de Souss-Massa à horizon 2020.

3-Convention pour la mise en place d’une Cité de l’innovation dans la Région Souss-Massa.

4-Convention pour l’aménagement, le développement, la promotion, la commercialisation et la gestion de la Zone franche Souss-Massa.

5-Convention pour la déclinaison de la stratégie de développement des industries agroalimentaires au niveau de la région de Souss-Massa.

6-Convention pour le financement du Programme de développement des industries Agroalimentaires.

7-Convention pour la mise en place d’un Technopark dans la Région Souss-Massa.

8-Convention pour l’accompagnement à la mise en place d’un Fonds Privé pour le développement de l’investissement dans la Région Souss-Massa.

9-Protocole pour la réalisation de 11 investissements industriels dans les secteurs des matériaux de construction, de la plasturgie, des industries papier et carton et de l’offshoring

Cette cérémonie s’est déroulée en présence, notamment, de Conseillers du roi, de membres du gouvernement, des présidents des Conseils régionaux, d’opérateurs économiques et de plusieurs autres personnalités.

Suggestions d’articles

Voici pourquoi Bourita était au Ghana

Nasser Bourita a représenté, ce dimanche à Kumasi (Ghana), le roi Mohammed VI à la cérémonie de commémoration du 20ème anniversaire de règne du roi Ashanti, Otumfuo Osei Tutu II.