90 associations adressent une lettre à Benkirane pour abolir l’horaire d’été

2M©DR

Dans une lettre destinée au chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, plus de 90 associations civiles demandent le retour à l’horaire normal.

Elles argumentent leur demande en prenant appui sur les perturbations que vivent les enfants scolarisés, suite à l’instauration de l’horaire d’été. Ce dernier présenterait beaucoup plus d’effets négatifs que positifs.

Selon Al Massae, plusieurs activistes associatifs révèlent qu’il est source de fatigue, de manque d’appétit et de concentration chez les enfants. Selon eux, plusieurs spécialistes ont constaté une hausse du stress, de la colère, de la fatigue, des crises cardiaques et de l’affaiblissement du système immunitaire chez les enfants dans les jours qui suivent l’instauration de l’horaire d’été.

Les activistes  précisent aussi que plusieurs scientifiques ont démontré une forte corrélation entre l’instauration de l’horaire d‘été et les accidents routiers. D’ailleurs, les statistiques du ministère de l’équipement montrent une forte augmentation des accidents de voitures pendant le mois d’avril où le nouvel horaire est instauré.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo Maroc: temps assez froid et formations brumeuses ce jeudi

Les prévisions météorologiques pour la journée du jeudi 03 décembre 2020, établies par la Direction générale de la météorologie.