50 établissements d’enseignement privé risquent une année blanche

Des patrons d’institutions d’enseignement privé sont menacés d’une année scolaire blanche, surtout qu’ils ont été empêchés d’inscrire les élèves et font face à des mesures administratives, dont des enquêtes menées par les services de renseignements généraux de la DGSN.

Ces enquêtes sont menées pour la première fois avant l’octroi d’autorisations par les Académies régionales, rapporte Assabah. Le quotidien ajoute que, selon des sources concordantes, près de cinquante établissements ou groupements scolaires n’ont pas encore reçu les autorisations que délivre l’Académie régionale en dépit de l’expiration des délais réglementaires, la satisfaction de toutes les conditions posées et les visites d’inspection des Commissions qui supervisent la conformité de ces établissements avec la loi.

Le quotidien indique que les autorités locales sont intervenues dans divers endroits pour enlever les panneaux d’affichage annonçant l’ouverture des inscriptions.

Les autorités ont exigé des propriétaires ou responsables de ces établissements la nécessité d’afficher le numéro d’autorisation, chose rendue impossible pour les concernés en raison du fardeau de la machine bureaucratique de l’administration.

N.B.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page