350 migrants subsahariens franchissent les barbelés de Sebta

C’est à 5 heures du matin ce vendredi, que presque 500 migrants subsahariens qui se trouvaient aux abords de Sebta, ont pu prendre d’assaut le mur de barbelés érigé par les autorités espagnoles, tout au long de la « frontière ».

Mais seuls 350 d’entre ont réussi à rejoindre le camp provisoire d’accueil, alors que les éléments de la protection civile, des deux côtés, évacuaient les dizaines de blessés, qui n’ont pas pu réaliser leur « rêve » d’atteindre l’Eldorado européen.

Ce n’est pas la première fois, que ces migrants mènent une telle opération. Leur dernière tentative a été effectuée le 9 décembre dernier.

A noter que les forêts et les hauteurs surplombant le préside occupé, abritent des centaines de migrants subsahariens qui, de temps à autre, mènent ce genre d’opérations spectaculaires et dangereuses.

Le Maroc a entrepris de régulariser la situation des migrants subsahariens se trouvant sur son sol, mais ceux-là apparemment ne l’entendent pas de cette oreille.

M.D


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page