Ramadan: 267 tonnes de produits impropres à la consommation saisies

Selon un communiqué de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), 267 tonnes de produits impropres à la consommation ont été saisies durant les 20 premiers jours du mois de ramadan.

Les services de l’Office ont renforcé, durant ces 20 jours, les contrôles sanitaires des produits alimentaires afin de débarrasser le marché de toute alimentation qui pourrait mettre en danger la vie des citoyens.

Les actions de contrôle réalisées par les services de l’ONSSA ont concerné 62.882 tonnes de produits alimentaires d’origine animale ou végétale qui ont abouti à la saisie de 267 tonnes de produits impropres à la consommation, dont 205 tonnes durant les 10 premiers jours du mois de ramadan et 62 tonnes durant les 10 jours suivants, ce qui équivaut à 0,4% des produits contrôlés.

Selon le même communiqué de l’ONSSA, depuis le début du mois sacré, les services de contrôle ont réalisé 10.868 visites d’inspection, dont 7254 en commissions mixtes. 576 échantillons de produits alimentaires ont été prélevés pour des analyses et 73 procès d’infraction ont été établis.

Les produits alimentaires saisis et détruits sont composés de viandes rouges (60 tonnes), de produits laitiers (58 tonnes), de produits de la pêche (102 tonnes), de 6000 œufs, de dattes et de figues séchées (8,4 tonnes), de boissons (6,4 tonnes) et d’autres produits alimentaires.

L’Office a aussi ajouté qu’au niveau de l’importation 187904 tonnes de produits alimentaires ont été contrôlées par les services spécialisés de l’Office aux différents postes frontaliers. Suite à ce contrôle, 51,5 tonnes de produits non conformes à la réglementation juridique ont été refoulées.

D’après l’ONSSA, ses services procèdent à la surveillance de toute la chaîne alimentaire, tout au long de l’année, selon trois types de contrôle : un contrôle quotidien des abattoirs, des marchés de gros, des marchés de poissons, à l’importation et à l’exportation, un contrôle basé sur l’analyse des risques liés à chaque secteur de production et un contrôle renforcé durant le mois de ramadan, la fête du sacrifice et la période estivale, qui cible les produits les plus consommés.

Zineb Alaoui M’hamdi


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page