2500 juifs marocains seulement vivent encore au Royaume

Le ministère israélien des Affaires étrangères a récemment publié un rapport pour célébrer le 56ème anniversaire de l’exode des juifs marocains vers Israël. “Le 28 novembre 1961, Israël avait lancé une large opération afin de ramener les juifs du Maroc vers l’Etat hébreu”, peut-on y lire, ajoutant qu’Israël a fourni beaucoup d’efforts afin de protéger les juifs installés dans des pays à risque.
D’après le rapport, le Maroc avait interdit aux juifs de quitter ses terres après l’indépendance du pays. “Les juifs du Maroc étaient dans une mauvaise posture, en particulier après que le Royaume avait rejoint la Ligue arabe en 1958. Le Maroc comptait le plus de juifs dans le monde arabe dans les années 50 (260.000). En 1961, ils n’étaient plus que 164.000”, précise le rapport. L’exode a eu lieu entre 1961 et 1964 et plus de 80.000 juifs ont quitté le Maroc vers Israël.
Les statistiques du ministère israélien attestent que 16.000 juifs ont quitté le Maroc de façon clandestine. Le bilan général fait état de 250.000 juifs marocains qui ont immigré vers Israël depuis la création de l’Etat hébreu. Aujourd’hui, le Maroc ne  compte plus qu’une population de 2500 juifs
Ce rapport vient corroborer la nouvelle politique d’Israël visant à renforcer ses liens avec les pays arabes modérés comme le Maroc. Dany Danone, représentant permanent d’Israël auprès des Nations Unies, avait d’ailleurs annoncé il y a quelques jours seulement qu’il est en contact avec douze ambassadeurs arabes et musulmans sans, toutefois, révéler leurs identités.
Noura Mounib

Articles similaires

Suggestions d’articles

Santé: Anas Doukkali est en colère contre un site électronique

Anas Doukkali est en colère contre un site électronique qui a diffusé des informations erronées selon lui.