250 smartphones dérobés du tribunal de Benguerir

Selon le quotidien Akhbar al Youm, le juge d’instruction de la Chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Marrakech a mis en accusation cinq individus soupçonnés d’avoir dérobé 250 smartphones du tribunal de Benguerir.

Les mis en cause, trois fonctionnaires du tribunal de première instance de Benguerir ainsi que des agents de sécurité ont été déférés devant la Cour d’appel de Marrakech.

Les fonctionnaires de la Justice qui comparaissaient en état de liberté devront répondre aux accusations de détournement de fonds et d’objet placés sous leur responsabilité, ainsi que d’abus de confiance. Les gardiens qui comparaissaient, eux, en état d’arrestation devront s’expliquer devant la la Justice pour avoir « dissimulé des objets obtenus d’un crime ».

M.J.K.

Articles similaires

Suggestions d’articles

La reconstitution du crime odieux de Marrakech a eu lieu

Les services de la préfecture de police de Marrakech avait fait la constatation, le 30 juin dernier, du cadavre en décomposition d'une fille avec les mains et les pieds ligotés, trouvé dans un canal d'évacuation des eaux usées.