Profession: éleveurs de chiens à Casa

Voici les témoignages de Marocains qui se battent pour survivre grâce à des petits boulots. Thème du jour : les éleveurs de chiens.

Textes et photos : Sham’s ©LeSiteinfo

IMG_1973

«Bonjour ! Je m’appelle Yahya. J’ai 24 ans. J’habite à Mers Sultan. L’envie d’élever des chiens m’est venue de mon grand frère, lui aussi éleveur depuis 16 ans. À l’âge de 11 ans, il m’a offert mon premier chien, un berger allemand âgé aujourd’hui de 12 ans. J’exerce ce métier depuis 7 ans. Par an, je gagne entre 25 000 et 30 000 dirhams.»

Anecdote– «Durant le ramadan dernier, ma chienne, de race rottweiler, a mis au monde une portée de 13 chiots, tous morts une semaine après leur naissance. Pourquoi sont-ils tous morts ? Je l’ignore. En 7 ans de métier, cette tragédie est l’événement qui m’a le plus marqué.»

IMG_2257

«Bonjour… Je me nomme Amine. J’ai 25 ans. Je suis né à Casablanca. J’élève une seule race de chien à savoir la race Caniche. Je suis dans le domaine depuis 3 ans. Je m’en sors plus tôt bien, dans la mesure où j’arrive à subvenir à mes besoins personnels. Par an, je gagne entre 25 000 et 30 000 dirhams.»

Anecdote– «J’ai vendu un caniche, âgé de 1 an et 9 mois, à un voisin. Un chien super intelligent et j’avoue qu’il s’était vraiment attaché à moi. Deux mois après, il s’est enfui deux fois de chez mon voisin pour venir chez moi. Deux fois où j’étais absent. Du coup, mon voisin m’a appelé au téléphone pour m’expliquer la situation : cinq jours après sa dernière fuite, le chien est décédé !»

IMG_2251

«Bonjour ! Je m’appelle Zouhair. J’ai 24 ans. Je suis originaire de Casablanca. J’exerce ce métier depuis 6 ans. J’élève deux races de chiens : la race labrador et la race husky. Par an, j’arrive à gagner entre 20 000 et 25 000 dirhams.»

Anecdote– «Il y a 3 ans, un homme d’origine ivoirienne m’a contacté, suite à mon annonce sur Avito. À l’époque, j’élevais la race rottweiler. Le monsieur voulait deux chiots, avec leur acte de naissance, leur carnet de vaccination et bien sûr, leurs accessoires, pour une somme de 4 000 dirhams. Il m’avait donné un délai de 5 jours. Au bout de 3 jours, je l’ai contacté pour la livraison et à ma grande surprise il m’a remis 15 000 dirhams en me disant qu’il était content de mon efficacité.»

IMG_2276

«Bonjour ! Je m’appelle Hamza. J’ai 20 ans. J’habite à Khémisset. Je suis menuisier métallique et en parallèle éleveur de chiens depuis plus de 3 ans. Cet envie m’est venue de mon père qui lui aussi était  éleveur à une période.  La race de chien que j’élève est celle nommée berger allemand.»

Anecdote– «Il y a deux ans, j’ai vendu deux chiots à un nommé Rachid. Pour être franc, cet homme, je ne l’ai jamais vu. Je lui ai juste parlé au téléphone. Et le jour où nous avions prévu le rendez-vous, c’est son chauffeur qui est venu récupérer les deux chiots. Par la suite, plus d’une dizaine de personnes m’ont contacté pour acheter des chiots. Le point commun de ces personnes est qu’elles venaient toutes de la part de ce Rachid. Qui est ce monsieur ? Je me pose la question jusqu’à aujourd’hui.»

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page