Hustlin’in Casa: les gardiens de voitures s’insurgent contre les sabots (photos)

Ils viennent de plusieurs régions du Maroc. Ils aspirent à une vie meilleure et vivent à Casablanca. Voici les témoignages de Marocains qui se battent pour survivre grâce à des petits boulots. Thème du jour: les gardiens de voiture. Textes et photos: Sham’s ©LeSiteinfo

IMG_0754

«Moi c’est Fatima, j’ai 40 ans, je suis mère de 2 enfants. Je suis gardienne de voitures depuis maintenant 3 ans. Je partage une petite ruelle de 50 mètres avec mon frère. Avec le système des horodateurs, les automobilistes paient juste une place, cependant avec nous, ils bénéficient d’une sécurité vis-à-vis des vols. J’arrive à gagner entre 45 et 50 dhs par jour. J’aimerais que les autorités nous accordent plus d’espace de travail et qu’ils diminuent nos taxes pour qu’on puisse mieux aider nos proches.»

 

IMG_0714«Bonjour, je m’appelle Habib, j’ai 39 ans, je viens de Marrakech. Je vis à Casablanca depuis 16 ans, j’ai fait plein de petits boulots avant d’être gardien de voitures en ville. J’exerce ce métier depuis deux ans. Je suis marié et j’ai deux enfants. Al hamdoulillah, j’arrive à gagner 100 dhs par nuit. J’aurais pu gagner beaucoup plus en travaillant toute la journée, mais je pense que la mairie a besoin du système des horodateurs pour compenser ses investissements dans différents domaines : hygiène de la ville, infrastructures, assainissements.»

 

IMG_0723

«Je me nomme Khalid, je suis né à Casablanca, j’ai 34 ans et je suis toujours célibataire. J’exerce le métier de gardien de voitures depuis 3 ans. Dieu merci, j’arrive à subvenir à mes besoins avec le peu que je gagne, entre 100 et 200 dhs par jour. Cependant, j’aurais aimé lancer un petit message à la mairie : qu’elle diminue les taxes qui nous sont destinées, à nous les gardiens de voitures…»

 

IMG_0719

« Moi, c’est Azzedine, j’ai 43 ans, je suis originaire de Beni Mellal. Je suis né à Casablanca, je suis marié et papa de trois enfants. Je n’ai pas pu finir mes études, alors du coup je me suis retrouvé très jeune à travailler. J’ai fait plein de petits boulots. Cela fait aujourd’hui 4 ans que j’exerce ce métier. Al hamdoulillah, j’arrive à gagner entre 250 et 300 dhs par jour, ce qui me permet de subvenir au strict minimum aux besoins de ma petite famille. Cependant, avec l’extension des parkings payants, notre survie est incertaine !»

 

IMG_0744

«Salam, je m’appelle Ibrahim, j’ai environs 55 ans, je suis père de 6 enfants. Je suis originaire de Azilal. Je suis arrivé à Casablanca il y a 15 ans. J’ai été stupéfait par la grandeur de cette ville, mais très vite j’ai pris mes repères… Je suis gardien de voiture depuis 4 ans, je gagne 90 dhs par jour. J’espère qu’avec la construction du nouveau parking payant, les autorités penseront à diminuer les taxes des gardiens de voitures.»

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page