Vidéo: les journalistes en colère contre Bassima Hakkaoui

Après le discours royal à l’occasion de l’ouverture, vendredi 12 octobre, de la première session de la 3ème année législative de la 10ème législature, Bassima Hakkaoui a provoqué la colère des journalistes.

La ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement s’est en effet mal comportée avec les quelques représentants de la presse qui cherchaient à avoir des déclarations de la responsable à sa sortie du parlement. Hakkaoui s’est ainsi vautrée dans le silence et a violemment écarté les micros des journalistes qui l’ont interceptée.

Rappelons que la responsable a vécu, il y a une semaine, un dimanche noir après le drame qui s’est déroulé au sein de son ministère. Un non-voyant, qui participait à un sit in, s’est tué en se jetant du toit de l’immeuble.

Après avoir exprimé son regret suite à ce décès, Hakkaoui a tenu à se défendre, assurant que le ministère n’a pas autorisé l’accès du groupe de non-voyants à son bâtiment. Et d’ajouter que les faits se sont produits en dehors des horaires du travail, après effraction des portes métallique et vitrée, lesquels actes ont été enregistrés par vidéo-surveillance.

Y.H.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page