Tirs sur une embarcation clandestine: l’oncle d’une victime témoigne (VIDEO)

Mardi 25 septembre, une unité de combat relevant de la Marine Royale, opérant en Méditerranée, a été contrainte de tirer des balles sur une embarcation rapide de type “Go Fast” conduite par un Espagnol, qui transportait des Marocains candidats à l’immigration clandestine, et ce après le refus d’obtempérer aux avertissements.

Trois personnes ont été blessées lors de cette opération, alors qu’une jeune femme a succombé à ses blessures. Parmi ces trois blessés figure un jeune du nom de Mouad Chfichou.

Dans une déclaration accordée à Le Site Info, son oncle, Abdellah Chfichou, a indiqué que son neveu a été touché par trois balles, précisant que “son état est stable”.

Et d’ajouter que le jeune homme avait déjà été expulsé d’Espagne vers le Maroc, avant de tenter de rejoindre à nouveau le royaume ibérique.

“Ils se sont mis d’accord avec le propriétaire du go-fast pour les récupérer à Sebta, et c’est ce qui s’est passé”, a-t-il affirmé.

Par ailleurs, Le Site Info a appris que le blessé est actuellement à l’hôpital sous surveillance de la gendarmerie royale.

Rappelons qu’une enquête a été ouverte à ce sujet par les autorités compétentes.

S.L.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Plus de 100 migrants clandestins secourus par la Marine royale

Les secourus, dont certains étaient dans un état de santé dégradé, ont reçu les premiers soins nécessaires à bord des gardes-côtes de la Marine Royale